Bernhard, Thomas

Thomas Bernhard né le 9 février 1931 à Heerlen, Pays-Bas, et décédé le 12 février 1989 à Gmunden, (Autriche), est un écrivain et dramaturge autrichien. Auteur au style singulier, misanthrope, vivant une relation d'amour et de haine avec son pays natal, Thomas Bernhard est un des auteurs les plus importants de la littérature germanique d'après-guerre. Son premier roman Gel remporte de nombreux prix. Entre 1975 et 1982 un cycle de cinq œuvres autobiographiques paraissent aux Editions Gallimard : L'origine (1975), La cave (1976), Le souffle (1978), Le froid (1981) et Un enfant (1982). Il a fait scandale sur scène avec « Le faiseur de théâtre » (1985) et, surtout, avec sa dernière œuvre, « Place des héros » (Heldenplatz, 1988), pièce dans laquelle il dénonce encore une fois l'hypocrisie et le fanatisme d'une société toujours aux prises avec le national-socialisme.


- Vous trouverez des informations en allemand sur ce site.

- Ici, sa fiche d'auteur chez Folio Gallimard.

- Vous pourrez consulter deux articles sur son livre Mes prix littéraires. L'un écrit par Mathieu Lindon sur le site de Libération et l'autre par Jean-Pierre Thibaudat sur Rue 89.

Les Impertinentes : dimanche 10 juin 2012 17h00 - 18h00