Le Sapin pectiné, Abies alba Miller

Le sapin pectiné fait partie de la famille des Pinacées, qui est la famille qui compte le plus de genre et d'espèces parmi les conifères. On le reconnaît à ses aiguilles qui, lorsqu'on les détache du rameau, partent avec un bout de ce dernier et au cône qui reste dressé sur les rameaux (caractéristiques des Sapins). De plus, ses aiguilles semblent disposées sur 2 rangs dans un plan, rappelant un peigne (d'où le nom de pectiné). Enfin, elles possèdent 2 raies blanches sur la face inférieure.

L'aire naturelle de cette espèce se situe dans les Vosges (d'où son autre nom français de Sapin des Vosges), le Jura, les Préalpes du Nord, les Pyrénées, le Nord et le Centre du Massif Central. Le Sapin pectiné est typique des étages montagnards, de 400 à 1600 m d'altitude, avec un climat très humide (généralement plus de 1000 mm d'eau par an). Il exige en effet une humidité atmosphérique qui doit être constamment élevée, et craint les étés secs (ce qui peut poser des problèmes en Alsace). Il résiste aux froids d'hiver mais est sensible aux gelées printanières qui peut créer des dommages sur ses bourgeons et ses fleurs, surtout lorsqu'il se trouve à basse altitude car dans cette situation il débourre trop tôt. Le sapin pectiné est une espèce d'ombre, cela signifie que les plants et semis peuvent supporter l'ombre pendant des années sans mourir et repartir par la suite dès que la lumière revient. Cela est intéressant si l'on désire protéger les semis des gelées par l'ombre. Enfin, on peut le planter sur des sols pauvres, tout en sachant bien sûr que des sols riches le feront réagir plus positivement.

Au niveau forestier, cette espèce est largement utilisée car sa régénération naturelle est facile et ne nécessite pas de coupes importantes (espèce d'ombre). Cependant, sa croissance lente pendant les 7 premières années (4 dans les meilleurs cas) le rend peu intéressant pour le reboisement. Le bois de sapin est dit "blanc" et de bonne qualité. Il est très recherché pour la charpente et la menuiserie. Il peut aussi être utilisé pour la fabrication de pâte à papier selon des processus chimiques ou mécaniques.

Le Sapin pectiné est sensible au gui, et à un champignon, Melampsorella caryophyllacearum qui va entraîner des figures appelées "Balais de sorcières", qui sont en fait de nombreuses branches qui partent toutes du même point du tronc, et qui vont ensuite pourrir. Enfin, les scolytes (insectes qui se nourrissent du bois) sont dangereux pour le Sapin pectiné.

Laisser un commentaire